Vos règles s’arrêtent - pas votre féminité

La ménopause provoque des changements chez la femme mais ne supprime pas la féminité. Il s’agit de la période pendant laquelle la production hormonale de la femme commence à changer. Elle est définie par l'absence de règles sur une période de 12 mois. Bien que ce soit une étape naturelle de la vie d'une femme, le début de ce chapitre peut commencer à différents âges. L'âge moyen est d'environ 51 ans mais peut aller de 45 à 55 ans.

Les procédures médicales telles que l'ovariectomie, la chimiothérapie ou la radiothérapie peuvent avancer le début de la ménopause et il a été constaté que chez les fumeuses la ménopause débute 1-2 ans plus tôt que chez les non-fumeuses.


Sur le plan hormonal et physique, il y a une diminution de la production d'œstrogène, une réduction du nombre de follicules et un épuisement de l'ovulation.

Sur un niveau expérientiel, subjectif et spirituel ? Cette partie est pour vous !

À QUOI RESSEMBLE LA MÉNOPAUSE ?

Les symptômes de la ménopause sont liés à une diminution de la production des hormones sexuelles féminines œstrogène et progestérone. Le rééquilibrage de la production hormonale dépend de l'individu. Les symptômes peuvent commencer avant la fin des règles, mais sont généralement plus difficiles dans l'année de la ménopause. Certaines femmes éprouvent ces symptômes sur une longue période, tandis que les plus chanceuses ne les ressentent pas du tout !

Les symptômes les plus courants sont des épisodes de sudation sévère et les bouffées de chaleur (gardez à l'esprit que la transpiration peut survenir à n'importe quel moment de la journée et se manifeste par des poussées). Les bouffées de chaleur commencent avec une forte sensation de chaleur interne, souvent accompagnée d'une sensation de palpitations et de rougeurs au visage.

Jamais entendu parler de sueurs froides ? L'évaporation de la chaleur peut provoquer une sensation de froid rendant la peau moite. Encore une fois, c’est complètement normal.

Les bouffées de chaleur se produisent chez 70 à 80% des femmes, cependant, seulement 20% des femmes en connaissent des fortes. Le plus souvent, la sudation excessive dure de 2 à 5 ans, mais 10% des symptômes surviennent 10 à 20 ans après les dernières règles. Le mécanisme des bouffées de chaleur est un mystère.

Si vous avez du mal à dormir, c'est tout à fait normal. Cela conduit souvent à de la fatigue et de l'irritabilité pendant la journée. La dépression, les sautes d'humeur et le manque d'initiative sont souvent liés à la ménopause, mais la relation entre les symptômes et le manque d'œstrogène n'est pas claire.

La carence en œstrogènes entraîne un amincissement de la muqueuse vaginale, ce qui provoque une sécheresse et parfois des picotements et des douleurs pendant les rapports sexuels. La carence en œstrogènes affecte également de nombreux autres tissus et organes. 

RECONNAISSANCE DE LA MÉNOPAUSE

La confirmation de la ménopause s'accompagne généralement de symptômes évidents de la ménopause, de la fatigue ou de la disparition des règles chez une femme de plus de 45 ans.

Les bouffées de chaleur sont habituellement associées à l'arrêt des règles ou, du moins, à l'irrégularité des saignements. En général, il est facile de dire si la transpiration est associée à la ménopause.

Des analyses ne sont généralement pas nécessaires, mais si les règles cessent à un plus jeune âge, d'autres investigations sont nécessaires. L’analyse la plus importante pour déterminer la ménopause est le dosage de la FSH, hormone folliculo-stimulante hypophysaire (glande pituitaire). Si la fonction des ovaires s'estompe, les niveaux de FSH augmentent. La valeur de plus de 40 UI / l signifie généralement la ménopause.

Les symptômes tels que les rougeurs au visage ou la transpiration sont fréquents mais peuvent aussi résulter d'autres choses; en cas de doute, consultez votre médecin.

QUAND CONSULTER UN MÉDECIN ?

Si quelque chose vous semble anormal, consultez votre médecin. Si vous ressentez les symptômes classiques, respirez à fond et laissez-les être.

Les personnes ayant une maladie gynécologique devront être suivies par un médecin au cours de la ménopause.

 PRENDRE SOIN DE SOI

Les symptômes de la ménopause ne peuvent être traités efficacement qu'avec de l'œstrogène, mais il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire dans votre vie quotidienne pour réduire les symptômes.

Des choses comme la consommation de soja et de phytoestrogènes ont fait l'objet de nombreuses recherches, mais leur efficacité n'a pas encore été confirmée scientifiquement. Cela vaut aussi pour les remèdes à base de plantes et d'autres traitements alternatifs, mais il existe des options que vous pouvez tester (discutez-en avec votre médecin d'abord).

Une alimentation saine et un exercice régulier ne doivent pas être oubliés ! Aller à l'extérieur est crucial pour votre bien-être et des activités telles que le yoga peuvent vous aider à entrer en contact avec votre corps et vous sentir plus libérée.

Les symptômes sont moins importants lorsque le corps et l'esprit sont synchronisés. Un mode de vie actif, une attitude positive et un bon soutien vous aideront à vous sentir à l'aise et à accepter la ménopause comme une phase naturelle dans la vie d'une femme !