Qu'est-ce que le spotting ?

Vous vous dirigez vers la salle de bain pour faire pipi et vous le voyez ... un point rougeâtre directement sur vos sous-vêtements préférés alors que vos règles ne sont pas censées arriver avant 2 semaines ! Merci, chez utérus, d’avoir taché ma culotte bleue en dentelle, mais que t’arrive-t-il ?

Ce scénario arrive à beaucoup de femmes, les laissant complètement confuses. Que se passe-t-il ? Vous faites simplement du spotting. Certes, il pourrait être nécessaire d’avancer votre rendez-vous chez votre gynécologue mais la plupart du temps il n’y a aucune raison de s'inquiéter. Comment arrive le spotting et pourquoi ? Nous avons les réponses qui vous permettront de vous préparer à cet événement pour ne pas que votre prochain ensemble Victoria’s Secret vire au rouge.

LA DIFFÉRENCE ENTRE VOS REGLES ET LE SPOTTING

Y a-t-il vraiment une différence dans la façon dont vous saignez ? Et oui. Alors que les règles sont le début de votre cycle menstruel chaque mois et libèrent environ 2 cuillères à soupe de sang (en moyenne), le spotting peut quant à lui survenir à tout moment pendant votre cycle menstruel sous forme de taches de sang, d’où son nom « spotting » de l’anglais « spot » = tâche. De plus, tandis que le sang de vos règles peut varier en couleurs, le spotting libère habituellement du sang brun clair.

Le spotting peut faire peur et pourtant il est assez commun. Il peut survenir entre les règles, pendant la grossesse, après les rapports sexuels ou après un examen gynécologique. Ouf, nous voilà soulagées !

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DU SPOTTING ?

Bien que le spotting soit considéré comme normal dans la plupart des cas, il est toujours conseillé de consulter votre médecin. En effet, les causes de votre spotting méritent peut-être un traitement.

VOICI CERTAINS CAS OU VOUS POURRIEZ FAIRE DU SPOTTING :

Les règles - Ok, je sais que j'ai dit que le spotting était différent de vos règles. Et ça l’est ! Mais au début de vos règles, vous pouvez constater que vous avez quelques taches marrons. C'est totalement normal. Promis.

L'ovulation - Un coupable probable de spotting. L'ovulation se produit quand un ovule est libéré des ovaires pour attendre la fécondation. Ce processus peut causer des taches. Par ailleurs, les taches peuvent se produire en raison d'une augmentation de l'œstrogène qui se produit lorsque l’ovule n’est pas fécondé.

Grossesse - L'hémorragie d'implantation est une microhémorragie qui se produit lorsque l'embryon s'implante dans l'utérus et il peut être difficile de faire la distinction - est-ce vos règles à venir ou êtes-vous enceinte ? Une bonne façon d’en être sûr est de vérifier les autres signes de grossesse, comme la nausée, la fatigue ou les seins endoloris.

Grossesse anormale - Les fausses couches, le travail prématuré et les grossesses extra-utérines sont tous des sujets de préoccupation. Les spotting peuvent être présents avec chacun d'eux, donc si cela vous préoccupe, consultez votre médecin immédiatement.

Infections ou maladies - Les IST et d'autres infections comme les maladies inflammatoires pelviennes pourraient toutes être des causes de spotting. Si les causes ci-dessus ne semblent pas être le problème, consultez votre médecin. La plupart des infections se traitent facilement mais peuvent devenir encore plus graves si elles sont ignorées. Alors en cas de doute, on consulte !

QUAND APPELER LE DOCTEUR ?

Bien que vous devriez vous sentir libre d'appeler votre médecin à chaque fois que vous avez une question ou une préoccupation liée à votre santé, il est utile de savoir quand le spotting est une source de préoccupation réelle. Voici quelques cas où appeler un médecin semble nécessaire :

  • Si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être
  • Si vous avez des taches constantes
  • Si vous avez eu des relations sexuelles non protégées et commencez à avoir de faibles saignements
  • Si vous ressentez une douleur ou des crampes au moment du spotting