Mycoses et règles

La mycose est une maladie féminine courante, qui est susceptible d’apparaître au moins une fois dans la vie d’une femme. Elle est causée par une prolifération de levures appelés Candida albicans qui se sécrètent naturellement dans le corps humain. Lorsque le champignon dans le vagin grandit trop, cela provoque une infection vaginale, voire une mycose.

Les symptômes et la cause

Les symptômes d’une mycose sont des démangeaisons intenses et brûlantes, ainsi que des pertes vaginales visqueuses. Les muqueuses de la vulve peuvent présenter des rougeurs et de petits ulcères. La douleur abdominale et la fièvre ne font pas partie des symptômes, et s’ils se manifestent, vous devriez contacter un médecin. Le facteur déclencheur d’une mycose n'est pas toujours reconnu. Les antibiotiques, la grossesse, ainsi que l'utilisation intensive de protège-slips et de protections non respirants peuvent la déclencher. De plus, les fibres artificielles et les sous-vêtements empêchant la respiration prédisposent à l'infection. La mycose peut également se propager à partir du rectum dans le vagin, donc pensez à toujours essuyer vos fesses de l'avant vers l'arrière quand vous allez aux toilettes.

Étant donné que les symptômes de la mycose sont semblables à ceux de nombreuses autres maladies, comme les maladies sexuellement transmissibles ou les infections, les médicaments en vente libre doivent être choisis avec soin, surtout si la mycose survient pour la première fois.

Traitement

Pour le traitement de la mycose, les ovules vaginaux et les comprimés sur ordonnance et en vente libre peuvent être trouvés dans les pharmacies. Les ovules vaginaux sont utilisés pendant 1 à 3 jours, même pendant les règles. Une variété de crèmes peut permettre d’apaiser les démangeaisons de la vulve.

De manière générale, une bonne hygiène personnelle et un régime hypocalorique sont d'une importance primordiale. Des serviettes hygiéniques mal aérées, des protège-slips et des sous-vêtements synthétiques créent un environnement humide favorable à l’infection.

Mycoses et règles

Vous pouvez avoir une mycose durant vos règles. Dans ce cas, il est essentiel d'utiliser des sous-vêtements respirants et de veiller à votre hygiène. Cependant, veillez à ne pas trop vous nettoyer pour ne pas vous irriter. Un lavage avec de l'eau ou un savon doux avec un pH 7 est la meilleure solution pour garder une bonne hygiène intime. L’eau claire restant la meilleure option.

Pendant l'infection, l'utilisation de serviettes hygiéniques et de protège-slips jetables est à éviter, car cela ne permet pas une bonne respiration de votre zone intime, et donc favorise la croissance de la levure. La coupe menstruelle est la meilleure protection menstruelle lors d’une mycose, car elle permet à votre vagin de respirer et ne perturbe pas l'équilibre naturel de la flore vaginale.

Si l'infection est interne et que votre traitement ne peut pas être pris par voie orale ou qu'un ovule vaginal a été prescrit, il doit être utilisé le soir. Dans ce cas, l'utilisation d'un tampon ou d'une coupe menstruelle n'est pas recommandée, mais on peut utiliser des serviettes en coton lavables car elles protègent et permettent à votre vagin de respirer. Une mycose peut également affecter un homme, donc si monsieur présente les symptômes, il est recommandé d'utiliser des préservatifs lors de rapports sexuels.